13/11/2013

[Corps] Pourquoi je lâcherai la pression jusqu'en 2014.

Le retour du froid a fait naître en moi l'envie de cocooner, comme vous le savez.

Résultat des courses, j'ai arrêté la salle de sport et profite de ce temps libre récupéré pour mijoter de bons petits plats, regarder des séries, flâner sur les e-shops... D'un côté, la salle me manque un peu, il faut dire que me dépenser me faisait énormément de bien. Mais de l'autre, j'ai décidé de profiter pleinement de la saison de fin d'année, que j'ai trop souvent mise de côté.

We♥it


.
En cette saison, je passe mes journées complètes au boulot, au sens propre. Que je fasse le chemin aller ou retour entre le boulot et ma maison, il fait noir. Tellement noir que j'ai l'impression de travailler de nuit. J'ai d'autant plus besoin d'être entourée de mes proches et de passer du bon temps avec eux, de profiter un maximum de ce temps libre pour le moment, que de me retrouver seule à suer sur une machine. Du coup, lorsque j'ai senti que la salle commençait à me "lourder" et devenait une obligation à cause de cette flemme que me donne ce noir et l'envie de gagner du temps pour moi et mon couple, puis ce froid, et cette pente qui mène à la salle qui devient difficilement praticable par sale temps, j'ai préféré tout stopper avant de m'en dégoûter.

We♥it


.
J'ai appris à relativiser aussi, me disant que je n'ai pas à choisir entre un extrême ou un autre : ne pas aller à la salle et me faire plaisir de temps en temps ne veut pas dire portes ouvertes à la démesure et à une avalanche de kilos. Oui, avec le froid et le manque d'exercice je vais certainement avoir ce roulement de 3 à 5 kilos qui se baladent depuis quelques années en moi. ET-A-LORS... ? Je ne change pas de taille de vêtements pour autant, mon homme m'aime telle quelle et s'amuse encore parfois à me porter sur son dos, et je ne suis pas disproportionnée. Mais il est hors de question que je me refuse des petits plaisirs qui font partie de nos envies et habitudes, style le petit déjeuner au lit du dimanche avec des viennoiseries, du jus d'orange et un chocolat; ou encore le verre de vin qui accompagne les bons petits plats que l'on se fait. J'essaie juste d'écouter mes réelles envies, et si je n'ai pas faim, de ne pas manger. Cela peut paraître bête mais il m'arrive le soir de me suffire d'un bol de soupe car j'ai bien mangé sur la journée... Et mes vieilles habitudes me pousseraient à manger quelque chose "parce que c'est l'heure", mais j'essaie vraiment de contrer cela.

We♥it


.
J'ai redécouvert le plaisir de découvrir les saveurs, sans penser aux calories qui se cachent derrière. C'est ainsi que je me suis même surprise à avoir envie de fruits, de thés et de soupes, nourriture qui avait complètement fini par me blaser tant j'ai dû en manger "obligatoirement" à cause de x et y régimes. De ce fait, j'ai choisi de lâcher les rennes jusqu'à la nouvelle année, histoire de voir où cela me mène. Comme une sorte de petit test à moi-même : profiter, ne pas se peser, s'écouter, bouger quand j'en ai envie (pour le moment ça se limite au nettoyage).

Du coup, je le dis, je m'y tiens : jusqu'en 2014, je m'interdis de me prendre la tête au sujet de mon corps, et lui jure de tout faire pour le chouchouter au mieux sans l'étouffer... ! On fera ensuite le point.

Et vous, où en êtes-vous dans votre relation à votre corps et à la nourriture ?

♦ Cet article a été classé à la Une Humeurs sur Hellocoton   
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. J'ai décidé de faire pareil après le changement d'heure. Comme toi, je suis très affectée par le fait qu'il fasse nuit lorsque je quitte le bureau (mais comme je n'habite pas trop loin, il fait clair lorsque j'y vais le matin c'est déjà ça). Et relâcher la pression comme ça m'a aussi donné envie de sain. De fruits, de yaourts et de soupe alors que j'en étais totalement dégoûtée ces dernières semaines à force d'avoir fait une fixette totale sur ça pendant presque un an.

    Je suis toujours très fatiguée le soir donc c'est pas évident de cuisiner mais je fais un effort et j'ai passé mon dimanche dernier à cuisiner pour la semaine. Je me suis vraiment retrouvée :)

    Donc profite bien de cette période, je ne peux que valider et soutenir ton choix :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wawww ça c'est quelque chose que je RÊVERAIS de faire, cuisiner le dimanche pour m'avancer la semaine *_* J'ai jamais assez d'idées à l'avance pour ça, et mon congélo est minuscule T_T En tout cas merci pour ton adorable commentaire, ça fait du bien ♥

      Profite toi aussi de cette période :-)))

      Supprimer
  2. J'aimerais tellement faire ça mais à chaque fois que je l'ai fait j'ai pris tellement de poids...
    Faut que j'apprenne à manger quand j'ai fait et arrêter de manger quand je n'ai plus faim c'est ça le secret. Mais très très dur de le faire !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça le plus difficile, réellement s'écouter... Et franchement, il me faut toujours un temps d'adaptation x)
      Courage en tout cas !

      Supprimer
  3. tu as bien raison cela fait du bien de faire des pauses avec le sport
    et il y a rien de mieux que le cocooning
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui viiiiiiiiiiiiiiiive le cocooning ! :-)))
      Gros bisous ma jolie !

      Supprimer
  4. Ha ma chérie, j'ai lu ton article un peu entre les lignes, mais quelques phrases m'ont marqué parce que tu as raison de relativisier.
    Je suis en train de relire pour la 2eme fois Zermati, et vraiment je comprends comme quoi, parfois, on est à 5kg du bonheur. Lol
    Il dit "vous vous supportez à 60 kg, mais pas à 65 ? quel est la différence ? vos amis vont changer, votre boulot va changer, votre silhouette va vraiment changer pour 5 malheureux kilos ?"

    J'ai envie de conseiller ce livre à toutes celles qui comme moi (ou comme toi ?) en on assez des régimes et des restrictions, de se contrôler. Pcq ça fait un bien fou, de pouvoir respirer, de manger comme on veut, d'écouter son corps, sa faim, et arrêter de suivre des règles de "bienséance" alimentaire (règles qu'ils se fait d'ailleurs une joie de démonter lol )

    BREF !

    Moi je te soutiens !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma cocotte, ton message me fait su-per plaisir ! :-)

      C'est surtout que je me rends compte que je m'impose "un mode de vie" un certain temps, et que je finis tou-jours par me lasser. Le combo sport/régime fonctionnait bien et a duré le plus longtemps depuis mon énorme amincissement avec WW il y a quelques années, mais j'en reviens toujours au même stade : l'impression de passer à côté d'une partie des plaisirs de la vie. On nous inculque tellement de choses étant jeunes, manger à telle heure, tel type d'aliments,... Qu'on en devient rôdés avec des choses que l'on peut/ne peut pas manger. Et au final, on s'y perd... Je ne sais pas où cela me mènera, en tout cas je me laisse tranquille jusqu'à la nouvelle année, histoire de voir où cela va me mener... Peut-être aurai-je une bonne surprise, peut-être une mauvaise, mais je pense que si je n'ai plus cette épée de Damoclès au dessus de la tête "attention, ton régime a commencé, tu ne peux plus faire/manger ci ou ça", je n'aurai pas cette sensation de manque et d'envie de compenser... J'ai un peu peur de lâcher les rennes mais je pense que cela devient nécessaire.

      Tes articles m'ont fait beaucoup de bien à ce sujet d'ailleurs, je me demande si, à force de lire ton avancement, ça ne m'a pas indirectement trotté dans la tête ;-))

      Gros bisous et je te soutiens moi aussi ! :-)

      Supprimer
  5. coucou la miss!!
    Ah je me reconnais bel et bien dans ton article!

    Depuis Avril 2013 je consultais une diététicienne, donc elle m'a redonné les bases d'une alimentation variée et équilibrée, et depuis j'ai réussi à bannir les grignotages, j'ai perdu environ 5 kgs, donc super bien aussi!
    Et puis, je sentais que je stagnais..... que j'en avais marre!!!
    Pourquoi se prendre tant la tête ?!
    Du coup j'ai un peu lâché prise....... et j'ai décidé d'arrêter de la consulter, de manger ce dont j'ai envie quand j'en ai envie, sans pour autant tomber dans l'excès et dans le grand n'importe quoi!
    Déjà je ne grignotte (presque) plus je suis super fière!
    Tu vois j'avais tellement été sérieuse depuis avril que y'a eu des moment où j'ai grignoté des cochonneries, du coup c'est là que je me suis dis, " stop, on arrête Cécilia!"
    Maintenant j'ai les bases d'un régime équilibré
    A la base le matin au petit dej j'avais le droit à 50GR de baguette, tu te rends compte? Hey bien ça fait peu.....
    Du coup dernièrement je suis passée au pain muesli, ou au pain anglais grillé j'en prends tranches!
    Et puis récemment j'ai eu envie de Muesli chocolat en céréales à boire avec du lait, donc j'en ai acheté!
    Voilà, j'essaie de faire attention sans pour autant me mettre 36 mille barrières, et puis surtout arrêter de peser les aliments car c'est une contrainte!
    Voilà, je suis un peu comme toi, je me laisse jusqu'à 2014 et on verra.....
    Puis moi avec mes soucis de santé , ça n'aide en rien....
    Je fais de la zumba une fois par semaine, ça me fais du bien!
    Il faudrait que je fasse de la marche dans la semaine aussi ou bien de la wii et voilà!
    Maisje ne me prends plus la tête! Lol

    Bisous Charlotte!

    RépondreSupprimer
  6. L'année dernière je me prenais la tête avec mes études, ma tête, mon corps, c'était la catastrophe .. Puis un jour j'ai dis stop, je me suis réorientée vers un truc qui me plaisait plus, maintenant tout va mieux et j'ai même réussi à perdre 10kilos sans changer quoi que soit à mon alimentation, comme quoi, tout est vraiment dans la tête ! Profite de chaque moment sans te mettre la pression car la vie est trop courte (et trop belle) pour se prendre la tête. Prends soin de toi :)

    RépondreSupprimer