09/02/2014

[Inspiration du dimanche]

A TIME OF CHANGES

Envie de retourner à la piscine, d'air frais, de sport, de soleil, de retrouver un corps en forme...

We♥it
 .
Je n'en peux plus. D'un tas de choses. J'ai l'impression de devenir intolérante. Pour commencer, face à moi-même. Je ne supporte plus de me voir aussi inactive, aussi ronde, aussi sympa qui se fait ensuite bouffer, aussi... Moi. Vous connaissez mon parcours, j'ai fait tellement de régimes, j'en avais réussi un, j'étais très mal dans ma peau mais "contente d'être mince"... J'ai exagéré avec celui-là, et ai forcément repris une bonne partie. Puis, de mauvais événements se sont enchaînés, je me suis réfugiée dans la nourriture. Puis j'ai commencé à travailler, et depuis que je bosse, je passe ma journée assise dans une chaise, face à un ordinateur. C'est un chouette boulot, mais je sens que mon corps a besoin de bouger, besoin d'air, besoin de se vider la tête...
 .


Sometimes it's hard to find the words to say
I'll go ahead and say them anyway

Et depuis toutes ces années, c'est le même challenge : trouver un créneau pour faire du sport, et que ça tienne à long terme, tout en mangeant sainement. J'essaie des tas de choses différentes tous les x mois, cela fait d'ailleurs toujours bien sourire (moi la première, mais au fond...) car on se demande où j'ai encore été chercher ça ou ça, mais dans le fond j'ai juste l'impression de nager façon "petit chien" et d'attraper n'importe quelle bouée pour ne pas boire la tasse et couler. Et faire n'importe quoi. M'épuiser, n'avoir aucun résultat, me décourager, m'aimer moins. En avoir marre. L'humour ne suffit plus. Et quand le moral n'y est plus, l'envie de bouger n'y est plus. L'impression que tout est perdu d'avance, elle, par contre, est bien là. Le bien-être n'y est plus, l'irritabilité débarque, on est blasé de tout, on se sent complètement dans le vent... Bref. Il faut que je fasse quelque chose. Il faut que je me fasse aider. J'ai tellement tout fait par moi-même toutes ces années que ça suffit, j'arrête de déconner, car dans mon cas, je dois être encadrée. La semaine a été axée tout autour de ces pensées, pas très positives je vous l'accorde, mais il faut que j'avance. Je vais contacter une nutritionniste histoire de repérer ce qui cloche et me faire un vrai programme adapté. Wait and see donc, et suite au prochain épisode...


J'espère que votre semaine a été bonne ☺
Un bon dimanche à tous et toutes ! ♥
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires:

  1. On ne badine pas avec la santé! La nutritionniste est une excellente idée, ma belle-soeur a bien pu se rééquilibrer grâce à ça mais fais gaffe à ce que ça ne devienne pas "oh encore 2kg et après, c'est bon" parce qu'alors, on reste dans un cercle vicieux. J'espère que tu vas finir par te sentir bien dans ta peau et dans ton corps car c'est super important, ça aide à se sentir sûr de soi et sûr dans ses relations mais ça, je ne t'apprends sûrement rien :-)

    Je t'envoie plein de gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma cocotte ♥ ☺

      Non effectivement, justement je souhaite me lancer pour avoir un suivi correct jusqu'au bout (régime + stabilisation), j'ai vraiment l'impression que je dois tout réapprendre, repartir à 0 et effacer les "clichés", les mauvaises infos que j'ai pu avoir, mauvais réflexes, etc...

      Je ne me déteste pas non plus, mais je ne peux plus me voir dans cet état...

      Gros bisous et mille mercis ♥☺

      Supprimer
  2. Bon courage, je comprends que tu sois blasée de tout, en ce moment même et depuis quelques temps déjà c'est aussi ce que je ressent à cause de mon travail et de certaines choses qui me sont arrivé. J'ai besoin d'air et de voir de nouvelles choses et j'ai besoin de temps pour moi, ce qui n'est pas évident quand notre travail nous prends tout notre temps et notre énergie.
    Je te souhaite vraiment du courage pour surmonter tout ça et que tu te sentes bien et épanouie dans ton corps et ta tête
    Pleins de bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message ☺♥ Je te souhaite également plein de courage, c'est vrai que c'est pas simple tous les jours d'avoir une bouffée d'air frais, une échappatoire,... Courage ! ☺ et encore merci pour ton gentil message. Bisous ♥

      Supprimer
  3. comme a chaque fois j'adore
    toutes ces photos sont vraiment sympa
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. courage en tout cas mais se prendre en main et décider de se faire accompagner est déjà un pas en avant :) en tout cas la compilation de tes images est très bien faite ! des bisous

    RépondreSupprimer
  5. L'arrivée du printemps (le plus dur est derrière nous!!) va t'aider à mieux bouger. Il suffirait que tu marches 30 minutes tous les jours (pendant ta pause repas, tu ne peux pas faire le tour de ton quartier?) et que tu essaies de limiter les sucres pour mincir sans te priver et te sentir mieux. Perso, je n'ai jamais fait de régime, je suis trop gourmande et épicurienne pour ça, et surtout je n'ai aucune volonté. Alors je fais simplement ces 2 petites choses et ça marche. Évidemment l'hiver je n'ai plus d'activité (trop frileuse pour marcher par -20!) alors je m'empâte (je dois avoir 10-15 kilos en trop, mais je sais que c'est des kilos de "bonheur": toutes les bonnes choses de l'hiver comme raclettes, chocolats...). Je mincis au printemps et l'été, et je grossis en hiver, c'est l'histoire de ma vie! J'ai appris à ne pas focaliser sur ces kilos et ces cuisses molles, car à bien y penser, c'est le regard des autres qui fait haïr ce corps et pas autre chose. À 35 ans, je peux enfin me dire que je me fous de ce que pensent les autres de mon physique, d'autant plus que ce qui compte vraiment au final, c'est d'être positive, de sourire et de s'habiller correctement. C'est ça que voient les gens, pas si tu as un bourrelet sous le nombril ou une culotte d'équidé!
    Bref, tout ça pour dire que notre rapport à notre corps est faussé, que c'est dur à comprendre et à admettre, et qu'il ne faut pas hésiter à se faire aider pour se sentir mieux!
    Courage ma jolie, je te souhaite la sérénité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage ma belle, ça fait du bien ! ☺
      Je pense que si j'ai longtemps géré "seule", je ressens vraiment le besoin maintenant d'être encadrée, soutenue, suivie, histoire de repartir sur de bonnes bases... Mille mercis en tout cas (et pour t'avoir vue sur certaines photos IG, je peux te dire que tu es vraiment biennnnnn ☺) ♥

      Supprimer
  6. Ca me fait mal au coeur de te savoir dans cet état ma belle =( Je te comprend tellement! Comme je te disais, j'ai eu des problèmes avec 3 amies, ça a été très dur... Je me trouve parfois trop gentille aussi, j'ai du mal à m'imposer, dire non, j'ai trop peur de blesser, je culpabilise,... Je me suis cassé le pied qui a été imobilisé pendant 2 mois, ça m'a beaucoup déprimée, j'ai eu du temps pour penser, trop de temps... Je ne sais toujours pas ce que je vais faire cette année =/ Je me sens très stressée et fatiguée... Ca se sent sur ma peau et mes cheveux =/ Donc je m'aime moins... Et je me sens moins bien dans mon corps vu que j'ai plus de yoga et que je peux pas encore faire du sport, je déteste mes cuisses! J'ai envie d'aller à la piscine mais j'ai honte de montrer mon corps =$ J'aimerais enfin commencer un cours de danse, oser!
    J'espère que tu arriveras à ton but et moi aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement ce que tu veux dire; en fait c'est un cercle vicieux : à partir du moment où tu ne bouges plus, tu te sens moins bien dans ta peau et en découlent les problèmes de bien-être qui s'échappe... :-( Courage à toi aussi ma jolie, et mille mercis pour ton commentaire réconfortant ♥

      Supprimer
    2. Exactement =/ Mais on va casser ce foutu cercle vicieux ma belle!
      Je pense fort à toi, courage <3

      Supprimer
  7. Bon, au risque de faire ma psy de comptoir, je ne pouvais pas te lire, cette fois, sans commenter.

    Je ressens souvent dans tes écrits, même loin de la thématique alimentation, que les plaisirs culinaires sont très présents dans ta vie. Lorsque tu décris tes envies de moment, il y a toujours une référence à l'alimentation, smoothie en été, chocolat chaud en hiver ( je schématise). Et tu en es bien consciente. A candy cocoon, c'est un nom que tu n'as certainement pas choisi par hasard. Dans ton existence, l'alimentation est cocon qui te réconforte à chaque bouchée. Nourriture = Plaisir +++. Tout le monde pense comme ça, mais à des degrés différents. Pour d'autres, ce plaisir se trouve dans le sport, d'autres dans une activités manuelles, dans l'écriture. Toi, c'est la nourriture.
    Et c'est donc tout naturellement que tu as le corps, les courbes, ou peut être même le fameux cocon, qui traduisent ton amour pour la nourriture. Tes courbes sont chaleureuses, moelleuses.
    Depuis que je te lis, je ne t'ai jamais sentie en guerre avec ton corps, ni en guerre avec la nourriture. Tu as toujours cherché à être en paix avec tout ça. Je pense également sincèrement qu'une nutritionniste n'a rien à t'apprendre.
    Tu sais sûrement tout ce qu'il faut savoir sur l'équilibre alimentaire, les pièges à éviter, les aliments à privilégier.

    Si le vrai problème est le fait que tu continues à grossir, c'est ton équilibre que tu dois trouver dans un premier temps, pour continuer à prendre du plaisir sans prendre du poids. Je t'ai déjà lue y faire allusion, mais je pense que tu serais dans ton élément avec des méthodes qui causent pleine conscience et satiété. Je pense sincèrement que cette voie pourra t'aider à comprendre comment tu bascules dans le trop.


    Des bisous, et vraiment, tous mes encouragements. Tu finiras par y voir plus clair.






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison, ça me fait chaud au coeur de te lire d'ailleurs car je sais qu'au fond, tu as raison. En fait, pour tout te dire, je crois que je fatigue. Toutes ces années, j'ai plutôt été en paix avec mon corps, j'ai enterré la hache de guerre "régime". Ces dernières années, je me sentais encore "bien", ça allait. Avant les fêtes, j'avais décidé de lâcher TOUS les régimes, je voulais juste profiter des fêtes et "voir après". Sauf que le fait de ne pas bouger (je suis en voiture maintenant et je n'ai plus fait de sport pendant l'hiver), j'ai repris, et là je pense que ça a été la goutte de trop. Pour le moment j'ai repris, je me sens mal dans ma peau, je sais que je "peux" reperdre mais je suis tellement fatiguée de me "battre" seule sans jamais être vraiment sûre que ce que je fais est efficace...

      Les bases ne sont pas compliquées et tu as raison, là dessus, je m'en sors très bien et je m'y connais plutôt bien. Le fait est que je ressens vraiment un besoin de suivi médical, histoire de me recadrer, voir ce qui cloche (d'ailleurs une prise de sang est prévue pour constater mon état au lancement). Mais je pense qu'après autant d'années, de yo-yo poids et émotionnel envers mon corps, il est temps de poser les armes, m'entourer, et faire "ce qu'il faut".

      Un très très grand merci d'avoir pris le temps de commenter, car ton message m'a fait beaucoup de bien.

      Je te souhaite une très bonne soirée, bisous bisous ☺

      Supprimer
  8. Les photos que tu choisis me font toujours rêver (surtout les pulls avec des ailes, à chaque fois je hurle "mais pourtant ils n'existent pas dans les magasiiiiiiiiiins ?!" xD)

    T'as bien raison de t'en remettre à un diététicien, c'est très efficace et c'est rassurant parce qu'avec tout ce qu'on entend de nos jours sur l'alimentation, on sait plus ce qui est réellement sans danger pour la santé...

    Il y a trois ans j'étais allée consulter, ça + le sport, en un peu moins d'un an j'avais perdu tous mes kilos en trop. Mais fais attention, il peut y avoir des travers, surtout parce qu'on est heureuses d'avoir perdu et qu'on a peur de reprendre. Je l'ai vécu un an après la perte de poids : contrôle obsessionnel de ma nourriture, pratique excessive du sport... J'avais atteint mon poids santé mais j'avais décidé de descendre encore en me disant "je me sentirais mieux à ...kg".
    Mon IMC était à la limite du maigreur, "heureusement" j'ai fini par me blesser au genou, sport interdit pendant 3 mois... J'étais blazée (comme un hamster privé de sa roue xD), je pesais plus mes aliments (je faisais tout à l’œil) et j'ai arrêté de me peser tous les jours. J'ai repris le sport quand j'ai pu mais de manière normale, c'est à dire quand j'avais envie, et si j'avais pas envie ben je larvais devant mon ordi. Et j'ai repris du poids (+3kg par rapport à mon poids santé) et il n'a pas bougé depuis. En gros, j'ai pris du recul sur mon corps, j'ai arrêté de me juger si sévèrement et de me prendre la tête pour rien.

    En lisant ton article, j'ai voulu partager mon expérience en espérant que tu feras pas les mêmes erreurs que moi.
    Il faut rester indulgente envers soi-même et arrêter de se comparer aux autres (j'étais accro aux "fitspo", j'en collais de partout chez moi, surtout dans la cuisine et la salle de bain histoire de pouvoir culpabiliser... -_-).
    Bon courage miss :)

    Lu'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois tout à fait ce que tu veux dire, parce que je suis "tombée dedans" justement après WW, après avoir perdu 40kg. C'était devenu tellement obsessionnel que j'étais capable de me priver même d'un bête fruit ou d'un yaourt si j'avais faim le soir, parce que ça "allait dépasser d'un point". Je faisais de trop longues sessions de sport (qui plus est trop rapides, j'étais essoufflée à mort et j'avais des courbatures alors qu'en cardio tu es censé aller à un rythme te permettant de parler). Et après ça je me suis dit "plus jamais". Parce que j'étais malheureuse, que je ne sortais plus de peur de "boire/manger des calories inutiles", j'avais des carences et des vertiges sans arrêt,... Bref, un cauchemar que je n'ai plus voulu voir.

      C'est aussi pour ça que je veux me faire suivre pendant la perte et la stabilisation, histoire de bien souder ça et pouvoir ensuite "voler de mes propres ailes" en ayant bien tout réappris. Je vois vraiment ça comme une expérience d'apprentissage, tout recommencer à 0 pour ensuite mieux avancer.

      Reste à voir ce que ça donnera ☺
      j'ai rendez-vous mardi 18, j'en parlerai sûrement prochainement ☺

      Merci beaucoup en tout cas, tes encouragements font du bien ! Bisoussssssss ☺

      Supprimer
  9. Je t'envoie des bisous et du courage !
    Pour le côté "je me sens naze, je bouge pas, je veux faire du sport et manger sain" je te comprend totalement. Ces derniers mois j'ai l'impression d'être une larve haha. J'ai une grosse envie d'aller courir et d'aller à la piscine (Et là l'éternelle question, comment est ce que je vais caser ça dans ma semaine?)
    Mais ne te décourage pas et vas y à ton rythme, rien ne presse et je suis sure que tout ira bien <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment çaaaa "comment je vais mettre ça dans ma semaine ?" ! O_O
      Merci beaucoup pour tes encouragements en tout cas ♥☺
      Gros bisous et courage à toi aussi, c'est l'effet de l'hiver :p

      Supprimer